Actualites

Une nouvelle technique pour s'assurer de la traçabilité de matière textile

Une nouvelle technique pour s'assurer de la traçabilité de matière textile
Thèmes Innovation technologique , Stratégies des acteurs , Informations sectorielles, Marchés et tendances, Politiques publiques étrangères , Règlementation et normes
Activités Confection , Distribution , Ennoblissement, finissage , Fourniture de biens et services [ Création, design, stylisme, Expertise, conseil, Machines, équipements, R&D, prototypage ] , Production de matières premières et fibres [ Synthétiques, Végétales ou animales ]
Domaines d'application Habillement homme, Habillement femme, Habillement enfant, Santé, hygiène, Industrie, Environnement, Mode
Dans nos jours, la plupart des consommateurs sont de plus en plus intéressés par la traçabilité des matériaux textiles des articles vestimentaires achetés. Quelques pistes disposent leurs potentiels pour répondre à cette nouvelle demande.

Il n'y a pas si longtemps, une mode éthique et éco-responsable a subi une forte demande. Afin de diminuer la pollution causée par l'industrie textile et de solliciter des moyens de transport controversés pour l'approvisionnement en tissus, plusieurs entreprises cherchent à employer des procédés de fabrication respectueux de l'Homme et de la nature. Parmi ces procèdes, une technologie de traçabilité de matériaux textiles. Comment les entreprises vont-elle réagir pour répondre à l'issue de traçabilité ? Vous allez découvrir les réponses dans ce qui va suivre !

La provenance des matériaux textiles

La composition du vêtement est le premier passeport pour acheter un article vestimentaire. Le «Made In» n'est pas suffisant pour s'assurer de la qualité et les conditions de fabrication. La provenance des tissus est assez importante. Mais d'autres facteurs importent également : la nature du tissu, sa provenance, naturel ou synthétique, teinté ou non. A l'égard de ces questions, nous avons besoin de réponses fiables et certifiées. Plusieurs études ont récemment prouvé l'incidence des vêtements portés sur notre santé. Dans ce sens, notre garde-robe peut être un véritable ennemi sanitaire à cause des matériaux nocifs et substances chimiques. Les grandes marques sont aussi concernées par ce type des  pratiques.

La transparence des systèmes de fabrication des Vêtements intéresse-t-il vraiment le consommateur?
D'après des statistiques faites au début de l'année précédente, uniquement le quart des questionnés contrôlent les matières premières d'un vêtement avant de l'acheter. De même, uniquement 25% déclarent préférer le « Made in France ». Ces faibles pourcentages sont expliqués par les  problèmes liés au secteur textile et qui sont très peu médiatisés. 
 
Le coût élevé des vêtements bio ou éthique empêche le consommateur de les acheter. Une chemise  en coton responsable à 30 euros sera préférée à une chemise 100% bio d'un petit créateur à 100 euros même si les conditions de conception sont moins fiables et moins éthiques…

Il importe de rappeler que dans l'industrie textile, la majorité des produits utilisés dans le prétraitement ou l'ennoblissement sont à la base des substances chimiques qui provoquent des risques énormes et de graves maladies pour la santé en général et pour la peau spécialement. En effet, la peau absorbe ces matières chimiques pouvant, ainsi,  entraîner des allergies et des perturbations endocriniens surtout dans les rangs des enfants et des bébés.

L'entreprise Française VIJI et son rôle dans traçabilité textile

L'enjeu de la traçabilité est un défi qui mérite d’être essayé. Du coup, certaines enseignes et marques textiles souhaitent malgré tout jouer le jeu. 
 
La notion de la traçabilité peut, sans doute, influencer la réputation et l'image de marque des entreprises textiles. Dans ce cadre l'entreprise française VIJI conduit les industriels du textile à remonter la chaîne pour connaître l'origine des matériaux utilisés afin d'être plus clair aux yeux de leurs clients. Ce pas vient en réponse à la demande de 72 %, des Français qui s'intéressent de découvrir des matériaux de leurs vêtements dans la transparence et la fiabilité. Parmi les premières enseignes qui cherchent à apporter une réponse claire à ses clients concernant la transparence du vêtement, est l'enseigne Gemo.
 
VIJI propose un blockchain pour fiabiliser la traçabilité du produit textile

Il s'agit d'une nouvelle technique utilisée par la société VIJI, qui présente un blockchain, en visant le traçage d'un produit fini tout en identifiant chaque intervenant. En d'autres termes : tout acteur de la chaîne de conception ou d'approvisionnement doit déclarer son activité sur une base de données décentralisée et sécurisée. Ceci permet d'obtenir une traçabilité plus fiable et de détecter les grossistes peu scrupuleux ou encore mettre le doigt sur les dysfonctionnements majeurs. Cependant, quand on parle de fiabilité, il faut demander certainement : A quel point cette technique est-elle fiable?
 
En fait, en Europe, ce procédé de traçabilité est apprécié par une grande partie des acteurs qui souhaitent y participer. Néanmoins, il ne faut pas négliger le risque de cette nouvelle technologie textile si petit soit il.
 
Le système «infalsifiable» pour une traçabilité responsable

Cette intéressante idée vient de la cervelle de la directrice générale et cofondatrice de Haelixa Michela Puddu qui a mis en place un système « infalsifiable » et qui suggère d'intégrer des biomarqueurs sur les tissus et les matières premières dès leur conception. Un biomarqueur enfermé dans des nanostères de 1/10.000 mm de diamètre serait pulvérisé sur le tissu dès la sortie de l'usine de fabrication. Cette opération sera répétée jusqu'à ce que le produit fini arrive dans chez les revendeurs. 
 
Selon, Michela Puddu, cette technologie peut être appliquée à toutes typologies de matières premières (peaux, pierres précieuses, etc.) afin de délivrer une traçabilité fiable et responsable. Pour faire simple, cette opération est, en réalité, comme une sorte d'ADN qu'il serait possible de « lire » pour retracer l’histoire de son tissu avant la mise sur le marché.
 

[ Source : https://alternativi.fr/ par Jean ] [ Couverture Géographique : International ]

Aide

Recherche

de :
à :
Sélectionnez des activités

Possibilités offertes par le moteur dans la recherche par mots clés :

  • + signifies AND operation
  • | signifies OR operation
  • - negates a single token
  • " wraps a number of tokens to signify a phrase for searching
  • * at the end of a term signifies a prefix query
  • ( and ) signify precedence
  • ~N after a word signifies edit distance (fuzziness)
  • ~N after a phrase signifies slop amount

Nous suivre

Contributeurs

Adherent

Devenez Adhérant